Trouver des recettes à préparer chaque jour est un véritable casse-tête. En avez-vous assez de cuisiner vos plats habituels ? Pourquoi ne pas opter pour de nouvelles expériences culinaires ? Entre autres, la soupe miso vous permettra non seulement de déguster une saveur culinaire inédite mais également de contribuer à votre bien-être. Ainsi, explorez ce guide pour découvrir les bienfaits de cette soupe.

Qu’est-ce que la soupe miso ?

Outre les fameux sushis ou le curry ; la soupe miso constitue également une préparation à absolument essayer dans vos menus quotidiens. Ce plat traditionnel appelé misoshiru est traduit comme suit : « bouillon soja fermenté ». C’est dès lors, une recette à base de miso : une pâte de soja salée aromatisée et fermentée. En outre, elle s’accompagne également d’un bouillon de poisson : le dashi

A lire en complément : Lait de chamelle : une alternative saine et exotique aux produits laitiers traditionnels

Historiquement, la soupe miso est un plat asiatique originaire de Chine. Elle a été notamment introduite au VIIe siècle par des moines bouddhistes. Depuis la période Muromachi (1392-1573), elle vient à intégrer les habitudes culinaires des japonais. 

Désormais, la cuisine japonaise se répartit en plusieurs variétés de plats à la fois consommés au niveau local et à l’international. Ainsi, lire cet article vous permettra de découvrir différents modes de préparation de la soupe miso.

Dans le meme genre : L’art de la dégustation de bière : Comment apprécier différentes variétés ?

Comment préparer de la soupe miso ?

La préparation de la soupe miso s’effectue de manière simple. En effet, en tant que bouillon, son ingrédient principal se définit par l’eau. Elle est aussi composée du dashi et du miso. Ce dernier s’étend sous deux formes distinctes : le shiro-miso et le aka-miso. Par ailleurs, elle peut être également mélangée avec d’autres ingrédients tels que les légumes.

En effet, la soupe miso est sans doute meilleure avec d’autres accompagnements. Il peut notamment s’agir du riz, des pommes de terre, du navet, du céleri ou des épinards. En outre, les variations de soupe miso se caractérise par des algues (wakamé, konbu, aonori, etc.), des champignons (shimeji, pleurote, shiitake) et de la viande (poulet, bœuf, poisson, etc.)

Quels sont les bienfaits de la soupe miso ?

La soupe miso n’offre pas seulement des expériences gustatives incontestables, elle offre également une multitude de bienfaits à son consommateur. Ses vertus font d’elle un composant important dans le régime alimentaire des japonais : 

  • Amélioration de la digestion : elle renferme de nombreux acides aminés essentielles pour faciliter le processus de digestion. Elle favorise également l’absorption des nutriments utiles pour le développement de l’organisme ; 
  • Lutte contre le mauvais cholestérol : le soja contenu dans la pâte est riche en lécithine. Ce dernier est un élément permettant de renforcer les vaisseaux sanguins et de réduire le mauvais choléstérol ;
  • Renforcement du système immunitaire : la soupe miso possède une propriété détoxifiante fonctionnant dans la purification de votre organisme.

Comment personnaliser votre soupe miso ?

La soupe miso est personnalisable selon vos goûts. Ainsi, n’hésitez pas à y adhérer votre touche personnelle pour concocter une soupe encore plus savoureuse. Dans cette optique, vous pourrez y ajouter du tofu ou des œufs pour peaufiner votre recette.

Petite astuce : il est conseillé de bien fouetter le miso pour obtenir une pâte fine esthétique et facile à mâcher. Ainsi, assurez-vous que le miso soit bien mélangé pour garantir un meilleur goût.